Thursday, January 28, 2016

Haïti : Une solution avec la participation de tous les secteurs!

Nous devons faire de cette crise la dernière!

27 Janvier 2016

      Par  Raphaël Paul Gustave Magloire
 Raphaël Paul Gustave Magloire
Ancien Ministre de l'Intérieur de la République d'Haïti

















Lança le programme de Déconcentration et de Décentralisation du pays
Conseiller Spécial du Gouvernement de Transition
Responsable pour la création de la Commission de dédommagement des anciens militaires
Responsable pour la création de la Commission de dédommagement des coopératives
Responsable pour la création de la Commission de dédommagement des victimes de la crise politique de 2004
Responsable pour la création de la Commission de garantie des élections de 2006
Responsable de la Commission d'évaluation des élections présidentielles de 2006

Candidat non-agréé à la présidence

Considérant que la crise politique créée par les élections législatives du 9 août 2015 et des élections présidentielles du 25 octobre 2015 a résulté en une situation où le Président de la République sortant, en la circonstance son Excellence Monsieur Michel J. Martelly, ne pourra pas être remplacé par un autre  Président élu, à la fin de son mandat, le 7 février 2016;
Considérant qu'il n'existe pas de solution institutionnelle, ayant une base légale, fournie par la Constitution de 1987 ou par celle amendée de 2011, pour obvier à ce problème;
Considérant qu'une solution exceptionnelle doit être trouvée immédiatement pour remédier à cette situation et éviter que ce vide ne devienne une source d'instabilité et que les fondements mêmes de l'État haïtien soient mis en question;
Considérant que donner une parcelle du pouvoir au plus grand nombre de secteurs politiques du pays est la meilleure façon d'assurer l'engagement de ces secteurs dans le processus et d'arriver à un consensus capable d'amener la paix des rues;
Considérant qu'il est nécessaire ainsi, une fois pour toute, de compléter les élections locales, les élections municipales et les élections législatives avant la rentrée en fonction d'un nouveau Président élu;
Considérant qu'il prendra un certain temps pour moderniser la machine électorale et rétablir la confiance des citoyens dans le Conseil Electoral Provisoire;
Nous proposons ce qui suit:
1- La Création d'un Conseil Exécutif de Gouvernement (CEG) avec une présidence tournante.  Ce Conseil Exécutif de Gouvernement à Présidence Tournante vise à remplacer, sur une base temporaire, la fonction du Chef de l'État par une structure participative susceptible de fournir beaucoup plus de légitimité, dans cette période d'incertitude, à ceux qui gouvernent le pays.
2- Le Conseil Exécutif de Gouvernement sera formé de 18 membres, avec une présidence tournante pour diriger le pays pendant une période de 18 mois. Les membres en question seront les 18 premiers candidats à la présidence sur la liste des résultats préliminaires du CEP.
3- Après concertation avec les autres secteurs du pays et les 18 candidats concernés, le Président Michel Joseph Martelly et son Premier Ministre Evans Paul nomment par arrêté le Conseil Exécutif de Gouvernement ou le CEG de 18 membres, qui sera installé au Palais National en charge de toutes les fonctions du Président de la République.
4- Le 7 février, le Président Martelly passera le pouvoir au Conseil Exécutif de Gouvernement.
5- Le CEG choisira 1 de ces 18 membres pour devenir le Président du CEG pour un mois et un autre membre le prochain mois, et ainsi de suite. Le choix se fera par ordre alphabétique. La liste des noms des 18 candidats par ordre alphabétique est la suivante:
1- André, Amos;
2- Andrésol, Mario;
3- Beauzile, Edmonde Supplice;
4- Benoit, Steven;
5- Céant, Jean Henry;
6- Célestin, Jude;
7- Etienne, Sauveur Pierre;
8- Fleurant, Aviol;
9- Jean-Baptiste, Eric;
10-Jean-Baptiste, Chavannes;
11-Jeune, Jean-Chavannes;
12-Joseph, Maxo;
13-Khawly, Steeve;
14-Madistin, Samuel;
15-Moise, Jean-Charles;
16-Moise, Jovenel;
17-Narcisse, Maryse;
18-Renois, Jean-Clarens

6- Si pour une raison ou une autre un des membres de cette liste ne serait pas disponible, il sera remplacé par le dix-neuvième nom sur la liste des 54 candidats qui ont concouru dans la course présidentielle du 25 octobre 2015, et à défaut de celui-ci, celui qui vient après, et ainsi de suite.
7- La structure de la présidence du CEG pourrait être organisée entre 1 membre, 2 membres ou 3 membres pour permettre au gouvernement temporaire de durer entre 18 mois, 9 mois ou 6 mois, respectivement, selon les besoins.
8- Chaque membre du CEG aura la charge de superviser un ministère du gouvernement et aura son bureau de travail à ce ministère. Chaque membre du CEG choisira le Ministère à superviser en suivant tout aussi bien l'ordre alphabétique.
9-Le gouvernement sera formé d'un Premier Ministre et de 18 Ministères d'État. Chaque Ministère sera dirigé par un Ministre assisté de Secrétaires d'État, s'il y a lieu. Le Premier Ministre et les Ministres forment le Cabinet Ministériel du Gouvernement. Le cabinet sera orienté, coordonné et évalué par le Premier Ministre qui donnera un rapport de son travail, tous les mois, au Conseil Exécutif de Gouvernement.
10- Le CEG nomme un Premier Ministre qui sera choisi parmi les personnalités politiques du pays. Le Premier Ministre forme son gouvernement, et en solidarité avec le cabinet du gouvernement, présente au CEG son programme de gouvernement et un budget rectificatif pour compléter l'année fiscale en cours. Le gouvernement et le budget rectificatif devront être ratifié par le Parlement.
11-Parmi les dispositions du budget rectificatif, les fonds alloués à la Présidence et à la Primature seront réduits de 50%. Les fonds économisés sur les dépenses de la Présidence et de la Primature seront alloués à 3 postes spécifiques qui sont les suivants:
a) Un tiers sera alloué à fournir de l'eau potable aux quartiers populaires et aux zones qui sont les plus touchées par l'épidémie de choléra.
b) Un autre tiers sera alloué pour améliorer l'accueil donné aux rapatriés et assurer leur insertion dans la société.
c) Le troisième tiers sera consacré à créer du travail dans les villes de province et dans les zones rurales afin de réduire la misère et l'émigration vers la capitale.
12-Le CEG aura pour responsabilité de créer une commission d'enquête indépendante pour vérifier la viabilité des élections et des élus de 2015, et garantir l'existence d'un Parlement crédible et d'Édiles qui ne sont pas contestés.
13-Le CEG demandera au Premier Ministre de mettre en place les infrastructures devant permettre que les prochaines élections se déroulent électroniquement, afin de réduire la tendance aux fraudes et aux irrégularités dans les votes et dans le décompte des résultats.
14-Le CEG travaillera avec le Parlement et le Pouvoir Judiciaire afin de prendre toutes les dispositions pour stabiliser le pays durant et après cette période temporaire.
15-La création d'un Conseil Consultatif
Le CEG formera un Conseil Consultatif de Gouvernement, (CCG). Ce Conseil sera constitué des autres 36 candidats à la présidence qui ont participé aux élections de 2015. Parmi ces candidats, on trouve des femmes et des hommes très formés et des talents qui peuvent contribuer, même à titre de conseillers, à la gestion de l'Etat Haïtien qui, comme on le sait, manque de cadres.
15-Le CEG fera appel au sens patriotique de tous les Haïtiens vivant dans le pays et dans la diaspora et les encouragera à s'impliquer dans cet effort citoyen pour sauver Haïti, notre nation, notre patrie, notre terre, le patrimoine que nous ont légué nos aïeux de 1804. Ainsi, faisons taire nos angoisses, nos querelles intestines, nos petites divisions mesquines, pour le bien-être de notre peuple, qui croupit dans une misère abjecte. Nous avons encore la chance d'amener ce beau pays vers une ère de paix et de prospérité, et laisser aux générations futures une terre où elles pourront vivre libres et fières. Nous devons le vouloir. Mais vouloir ne suffit pas. Nous devons agir. Il n'est pas trop tard!
L’Union fait la Force ! Que Dieu bénisse Haïti!
Par Raphaël Paul Gustave Magloire
Port-au-Prince, Haïti.
Le 27 janvier 2016
Vous pouvez envoyer vos suggestions et commentaires à l'email suivant:
paulgmagloire@gmail.com
Post a Comment