Thursday, May 28, 2015

Football/ FIFA - Des dirigeants de la FIFA interpellés pour soupçon de corruption : Gros coup pour le Football

Par: Raoul Lorfils Junior
A la demande de la Justice américaine, 14 responsables de la FIFA sont interpellés par la Police suisse, ce mercredi 27 mai à Zurich, dans le cadre d’une enquête anti-corruption en cours depuis 10 ans. Le président de la dite fédération, en la personne de Sepp Blatter, n’est pas concerné par cette interpellation, et pour lui ce n’est d’ailleurs pas une mauvaise nouvelle si la FiFa doit se défaire des mauvaises graines salissant le Football.

A noter que la majorité des personnes interpellés sont des membres  de la CONCACAF (Conférence d’Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes) dont le siège est à Miami, et ces derniers seront extradés vers les Etats-Unis pour être entendus.

Voici la liste des noms des onze personnes suspendus aujourd’hui dans le cadre de cette affaire par  le président de la chambre de jugement de la Commission d’Éthique, Hans-Joachim Eckert : Jeffrey Webb, Eduardo Li, Julio Rocha, Costas Takkas, Jack Warner, Eugenio Figueredo, Rafael Esquivel, José Maria Marin, Nicolás Leoz, Chuck Blazer et Daryll Warner. Ces personnes proviennent des Etats-Unis et d'Amérique du Sud et auraient fait transiter 150 millions de dollars (environ 135 millions d'euros) en échange d'accords médiatiques. «Les chefs d’accusation sont d’une nature si grave et clairement liée au football qu’il est impératif de prendre des mesures rapides et immédiates», a déclaré le président Eckert.

Des documents saisis auraient même laissé planer des soupçons autour de l’attribution de la coupe du monde de 2010 et même des projections douteuses pour les prochaines 2018 et 2022. « S'il faut enquêter, il faut enquêter sur toutes les coupes, toutes les activités… » affirme, pour sa part, Dilma Roussef, présidente de la République fédérative du Brésil.

Ces officiels de la FIFA  ont été arrêtés pour
corruption présumée.                                     
De son côté, la Russie dénonce ce qu’elle appelle une «application illégale» de la loi américaine : « Nous appelons avec insistance Washington à mettre fin à ses tentatives d'exercer la justice bien loin de ses frontières, selon ses normes juridiques, et à suivre les procédures juridiques internationales généralement admises», a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Cet épisode a lieu dans une période où la FiFA se prépare à organiser son congrès annuel qui devra occasionner l’élection d’un nouveau président. L’actuel président de la Fédération Internationale, candidat à sa succession pour briguer un 5e mandat, affirme que le congrès ainsi que les élections seront retenus. L’UEFA (Union Européenne des Associations de Football), de son côté, estime qu’il serait plus judicieux de tout reporter…

Raoul Lorfils Junior


Haïti Connexion Network/ HCN
Post a Comment