Friday, February 9, 2007

Arts, Musique et Patrimoine avec Lody Auguste

02-09-07
Arts, Musique & Patrimoine avec Lody Auguste
(Documentaire Audio)



Rose-Anne Auguste
Rose-Anne Auguste, de son nom de plume Lody Auguste, est née en 1963 à Jéremie, Haïti. Poète et musicienne, elle possède une formation en soins infirmier et en intervention sociale.
Elle a aidé à créer un comité ad hoc sur la violence contre les femmes en 1993. Militante engagée envers les droits des plus démuni-es, elle a lutté courageusement contre l'injustice et la dictature dans son pays. En 1994, elle est récipiendaire du Prix Reebok pour les Droits humains.

Dans son deuxième album, DEKROKE L, Lody Auguste rassemble une suite d'hommages à de grandes figures de la culture haïtienne. Elle chante six poèmes créoles du célèbre auteur Georges Castera : Sou latè, Bwi ki kouri, Poto, Sèmante twa fwa, Pitit malere, Rankit. Un vibrant hommage est rendu dans cet album à la grande dame de la chanson haïtienne, Martha Jean-Claude avec Fanm vivan pa konn mouri , texte écrit par Lody pour Manmita à la suite de son départ en novembre 2001. La chanteuse salue également la mémoire deDessalines avec le texte fétiche de Félix Morisseau-Leroy Mèsi papa Desalin. Lody Auguste signe également trois textes qui dénoncent lesviolences politiques et économiques actuelles en Haïti : Tayo eleksyon, Dekwoke l, A la traka pou fanm lakay. Elleyestaccompagnée par un groupe de musiciens haïtiens et québécois vivant à Montréal. Chanson, action et poésie sont conjuguées dans ce disque compact qui nous parle d'Haïti et nous invite à dépasser le cannibalisme ambiant actuel.

Lody Auguste vit actuellement à Montréal avec ses deux enfants et termine un doctorat en Sciences humaines appliquées à l'Université de Montréal. Fondatrice de l'Association pour la Promotion de la Santé intégrale de la Famille (APROSIFA), elle continue à y travailler lors de ses fréquents voyages en Haïti.

Le poème « Poto » de Georges Castera est interprété ici par Lody Auguste sur une musique et arrangement de Pierre-Rigaud Chéry. Les paroles de «Petit Malere», également de Georges Castera, sont intérprétées par Lody Auguste sur une musique de Marcel Nouvrillé arrangée par Yoël Diaz. Les deux chansons sont extraites du disque de Lody Auguste, Dekwoke L. Montréal: CIDIHCA, 2002.

Faites l'apprentissage du créole en lisant le poême au son de la musique. Bonne Ecoute ! 
« Pitit malere »
Sa ou vle nèg la fé?
Madanm li ap pase rad,
Limenm l ap pase tray
Pitit li kouche tou rèd tou plat
Kon nap joudlan.
Yon ti moun si zan
Tou chèchkò
Wa di yon bwa dan seren fin souse, wa di yon vye chalimo
Fwomi ap pote ale.
Vwazinay koumanse sanble
Lan kay la,
Yo chita lan plenyen:
Apa yè, mezanmi,
Ti nonm latap pase la a...
Hey! katye a tankou
Yon bout bra
Ki pa kenbe anyen
Malad lan san,
Osnon maladi san non?
– Non madanm,
Se grangou k ap pote lale,
Maladi lamizè
Ki kanpe lan tout kay la
Lan mitan tout bagay
Sa ou vle nèg la fè?
Madanm li ap pase rad,
Li menm i ap apse tray
L ap vanse je fèmen,
Li pa konnen sa pou l fè.
Li tankou yon vye revèy ki rete sou midi:
Vant li vid,
Bouch li ap kimen.
Li pa touche denpi twa mwa,
Pitit li kouche tou rèd
Epi l tande
Lantèman pou 4trè
Écoutez l'interprétation de ce poème en cliquant sur l'icône Cliquez pour écouter « Pitit malere », poème de Georges Castera interprété par Lody Auguste

                                                  
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
                                                                                       « Poto »
Nou bite sou yon ti farinay bwa
Ti farinay mwa d jen
Etan syèl la ajen
Mache mache,
Nou bite tout bon
Sou pali k ap farinen.
Lapli a kite n konprann
L ap travèse lari
epise kraze li kraze la ri a
epi se detrip l
li detripe lari a
pote ale
Kounye la a
Ou kanpe sou yon bò lari,
M kanpe sou on lòt bò,
Men nou pa ka kontre
Écoutez l'interprétation de ce poème en cliquant sur l'icône Cliquez pour écouter « Poto », poème de Georges Castera interprété par Lody Auguste
Chansons utilisées avec permission.
alt
Lody Auguste n'est pas une chanteuse au sens où l'entend le showbiz d'aujourd'hui selon Ralph Boncy. Travailleuse sociale, activiste et maintenant militante, elle a courageusement réalisé son deuxième disque entre Port-au-Prince et Montréal avec l'argent de la pré-vente de quelques centaines d'exemplaires. Un disque qui ne fera pas plaisir au président de la république d'Haïti dans la mesure où on l'y accuse formellement et demande sa destitution pure et simple. Avec de très beaux textes créoles de l'inimitable poète George Castera et deux musiciens non négligeables: Pierre-Rigaud Chéry, troubadour convaincu d'avant la mode et un pianiste cubain, Yoel Diaz, dont on reparlera très certainement. Pour les collectionneurs de chanson engagée.
Par Herve Gilbert hergil55@aol.com
Sources : île en île, Georges Castera, Ralph Boncy
Post a Comment