Tuesday, September 22, 2015

Le pape François est arrivé pour sa première visite aux Etats-Unis

Par: Herve Gilbert herve.gilbert@gmail.com
Le président Obama saluant le Pape François à son arrivée
L’avion du pape François s’est posé sur le tarmac de la base militaire de Saint-Andrews dans le Maryland aux Etats-Unis aujourd'hui peu avant 16H00 heure locale pour  sa première visite dans ce pays après un voyage de plus de trois heures et demie en provenance de Santiago, Cuba. Il a été accueilli au pied de son avion  par la famille Obama ainsi que celle du vice-président catholique Joe Biden également présent avec son épouse et ses deux filles. Il est rarissime que les deux têtes de l'exécutif  aux Etats-Unis se déplacent ensemble, en raison des protocoles de sécurité prévus dans ce pays.

Michelle, tout de bleu pastel vêtue
et leurs deux filles, Malia et Sacha
Plusieurs représentants de l'épiscopat américain étaient également présents, parmi lesquels le cardinal Wuerl, archevêque de Washington, les responsables de la conférence épiscopale, et l'évêque aux armées, dont dépend cette base militaire. Les différents corps d'armée ont fait une haie d'honneur au Pape François, mais dans un protocole très allégé. Les honneurs militaires lui seront formellement rendus  mercredi matin lors de sa visite à la Maison Blanche.

Enlevant sa calotte à cause du vent, Jorge Mario Bergoglio, âgé de 78 ans et élu pape en mars 2013, a posé son pied sur le sol américain pour la première fois de sa vie. Le dernier pape à être venu aux Etats-Unis est Benoît XVI, en avril 2008. Le premier fut Paul VI en 1965.

Après un voyage de quatre jours à Cuba placé sous le signe de la réconciliation, sa visite aux Etats-Unis s'annonce plus délicate. Il éveille l'approbation d'une  grande majorité d'Américains et les réserves de certains conservateurs. Ces derniers et les milieux économiques libéraux, de Wall Street au Tea Party jusque dans les rangs des républicains, lui reprochent un radicalisme social.



Les 4 enfants baisant le pape François
Quatre enfants représentant la diversité de la population américaine ont pu embrasser le Saint-Père. Quelques dizaines d'autres jeunes rassemblés à quelques mètres, scandaient en espagnol "Pape François, bénis tes enfants".

Ce voyage pontifical s'avère d'ores et déjà historique:  pape François aura une entrevue avec  président Obama à la Maison Blanche ce mercredi, il doit prononcer jeudi un discours devant le Congrès américain, une première pour un souverain pontife. D'autres moments forts sont au programme, comme, dans les pas de Paul VI, un discours devant l'Assemblée des Nations-Unies vendredi où le drapeau du Vatican sera hissé, et une cérémonie interreligieuse sur le site de World Trade Center contre le terrorisme et pour le respect entre religions, le pape jésuite, connu pour son habilité et sa détermination, a préparé soigneusement pendant l'été 18 discours et homélies qu'il prononcera à Washington, New York et Philadelphie. 
Le pape François accueilli par la famille Obama au complet
Parmi les autres sujets mentionnés dans son agenda, figurent la protection de l'environnement et l'accueil des immigrants, avec un plaidoyer ferme pour une révolution énergétique radicale et la décroissance: la critique des dictatures de la technologie et de la finance, la dénonciation des responsabiltés des vendeurs d'armes de destruction massive et des grandes puissances" dans la troisième guerre mondiale par morceaux" qu'il dénonce sans cesse.

Le Pape et le président américain se sont entretenus quelques minutes dans le salon d'honneur de la base, pendant que les autres membres de la délégation pontificale, parmi lesquels le cardinal Parolin, secrétaire d'Etat du Saint-Siège, rencontraient les jeunes rassemblés sur le tarmac dans une ambiance très chaleureuse et informelle.



Le pape à bord de sa Fiat 500
Le Pape est ensuite parti à bord de sa modeste Fiat 500, encadré par le cortège habituel des véhicules blindés affectés aux chefs d'Etat en visite aux Etats-Unis, pour le dîner et à la nuit à la nonciature apostolique à Washington, située à 26 kilomètres de la base Saint Andrews.  

Sa visite aura lieu sous très haute sécurité, la police américaine voulant prévenir tout risque d'attentat contre un pape qui tient à se déplacer en voiture découverte pour être en contact avec les fidèles.


Source de référence :  Radio Vatican


Reportage en vidéo de l'arrivée du Pape  François aux Etats-Unis







Post a Comment