Thursday, September 17, 2015

Second débat républicain: unis contre Trump

Mercredi 16 Septembre 2015 22:38

Présidentielles US Le milliardaire, en tête des sondages chez les républicains, a été attaqué de toutes parts lors du deuxième débat avec ses rivaux.

«Ce n'est pas pour me vanter, mais j'ai gagné des milliards», a-t-il annoncé d'emblée. (Photo: Keystone)

 0

Attaqué par ses rivaux républicains pour son inexpérience politique, le milliardaire Donald Trump a défendu mercredi son expérience de patron lors d'un débat télévisé, demandant aux Américains de le croire sur parole quand il promet de rendre aux Etats-Unis leur grandeur.

Pour ce second rendez-vous des primaires présidentielles républicaines, 11 candidats avaient été invités à débattre dans la bibliothèque présidentielle Ronald Reagan, en Californie. Au centre de la scène, entouré de ses 10 rivaux, Donald Trump a une nouvelle fois monopolisé le début du débat, diffusé sur CNN.

Promesses grandiloquentes et insultes

Le magnat de l'immobilier n'a pas fait éclater la salle de rire comme lors du débat du mois d'août, qui avait battu un record d'audience sur Fox News avec 24 millions de téléspectateurs. Mais, fidèle à ses habitudes, Donald Trump a préféré répondre aux questions par des promesses grandiloquentes, éludant toute nuance.

«Ce n'est pas pour me vanter, mais j'ai gagné des milliards», a-t-il annoncé d'emblée.

Rapidement, ses adversaires l'ont attaqué sur son tempérament, ses faillites passées, et sa tendance à les attaquer sur l'apparence physique. Jeb Bush, fils et frère d'anciens présidents, a relevé que les insultes n'étaient pas en soi synonymes de leadership. Les deux se sont ensuite écharpés à plusieurs reprises, Donald Trump ayant le culot de lui lancer: «Il a plus d'énergie aujourd'hui, c'est bien».

«Je pense que c'est une belle femme»

«Donald Trump est un formidable animateur», a ironisé Carly Fiorina, l'ex-patronne de Hewlett-Packard, seule femme en lice, et très présente dans les échanges.

Elle seule a semblé déstabiliser le d'habitude très sûr de lui Donald Trump. Il y a quelques jours, un journaliste avait rapporté qu'il avait jugé son visage indigne d'une présidente.

«Toutes les femmes dans ce pays ont clairement entendu ce qu'a dit Donald Trump», lui a-t-elle répliqué en direct mercredi, avec son calme habituel. Acculé, il n'a pu que répondre: «Je pense que c'est une belle femme».

Post a Comment