Sunday, January 26, 2014

Le processus du dialogue est enclenché en Haïti...

par:Herve Gilbert herve.gilbert@gmail.com
Président  Michel Martelly (G) et
 Cardinal Chibly Langlois (D) se serrent
la main avant  la séance.              
Pendant quelques heures ce vendredi  24 Janvier 2014, dans une salle de conférence, à l’hôtel El Rancho de Pétion Ville, s’est débutée  le lancement officiel du dialogue et de la concertation entre les partis politiques, le Parlement et l'Exécutif sous les auspices de la Conférence Episcopale d’Haïti, dans le but de trouver un compromis sur des sujets d’intérêt général, pour le bien-être d'Haïti.
En présence du Président de la République d’Haïti Michel Martelly, du Président de la Conférence des Evêques d'Haïti, Son Eminence le Cardinal Chibly Langlois, de différents membres de partis et regroupements de partis politiques, de parlementaires, de membres de la Société civile, de la Conférence des Evêques d'Haïti (CEH) et d’observateurs indépendants, le Chef de l'Etat a remercié les membres du comité de médiation de la CEH et l'ensemble des acteurs impliqués dans le processus.
Vue  des  participants lors de la séance. Vous pouvez élargir la photo en cliquant dessus.
Le président Michel Martelly a proné pour une participation plus active et profonde  des acteurs politiques  dans le processus des discussions et de concertation qui sont enclenchées et qui s’en découleront.

Président Michel Martelly
«L’essentiel pour nous, maintenant,  c’est notre capacité à nous parler, à résoudre nos différends et réfléchir pour le plus grand bien de la Nation haïtienne », a déclaré le Chef de l’Etat tout en rappelant  à la classe politique haïtienne l'urgence d'agir aujourd'hui, en vue de proposer à tous les échelons de la machine de l’Etat un personnel politique qualifié.
Cardinal Chibly Langlois 
Le nouveau Cardinal haïtien,  Son Eminence Chibly Langlois, a, pour sa part, mis l’accent sur le changement et non le status quo ante qui est l'objectif principal des discussions, la recherche  collective de solutions pérennes. « Cette quête de solutions doit se faire dans la vérité », a fait savoir le prélat.
Mme Edmonde Supplice Beauzil
Quant à l'ancienne sénatrice du Centre, Mme Edmonde Supplice Beauzil, intervénant  au nom des partis politiques, salue le fait que l'initiative de  ce dialogue soit l'œuvre des Haïtiens eux-mêmes. Elle a par ailleurs rappelé que les acteurs n'ont pas droit à l'erreur, car la nation attend de ces discussions un engagement qui doit conduire Haïti vers la voie du changement.
le Sénateur de l'Ouest,
M. Steeven Benoit
le Sénateur de l'Ouest, M. Steeven Benoit,de son côté, intervenant au nom des parlementaires, a salué les initiateurs du dialogue et demandé au MOPOD et à FanmiLavalas de prendre part aux discussions en vue de donner une chance au pays.
La fin de la première séance de cette rencontre, entre les membres sus-cités, s’est terminée par la signature d’un protocole de médiation  par les représentants de chaque parti et certifié par un notaire.

La jeune élève représentant les enfants
lors de son intervention.            
Nous ne pouvons que féliciter cette louable initiative de la Conférence Epicospale dans cette démarche délicate et difficile  en vue d’essayer d’améliorer le paysage politique d’Haïti.  Nous gardons l’espoir que l’aboutissement de cette réincarnation  ne sera pas comme des voeux pieux ou  la résultante d’un dialogue de sourds…

Haiti Connexion, croyant dans la bonne foi des acteurs souhaite que tout un chacun oublie leur nombrilisme pour penser pays, une Haïti nouvelle. Sur ce, nous leur souhaitons bonne chance pour ce premier pas, Ils sont condamnés au succès.


par:Herve Gilbert herve.gilbert@gmail.com


Quelques photos en vrac de l'assemblée
Une courtoisie du site du Président Martelly
 

Mgr Joseph Lafontant

Evans Paul conversant au Président


 
  
 






Post a Comment