Sunday, July 12, 2015

Donald Trump, un phénomène politique qui fait peur...

Par Herve Gilbert
Le magnat des affaires Donald Trump
lors de son allocution le 16 Juin depuis
son building office à Manhattan, NY. 
Au cours de la déclaration de sa candidature à la présidence des Etats-Unis, le mercredi 16 Juin 2015 à Trump Tower à New York, le milliardaire américain Donald Trump a exprimé des propros désobligeants au sujet des immigrants mexicains. Selon lui, ces derniers sont des criminels, des  trafiquants de drogue, des violeurs…, expédiés par le gouvernement du Mexique.

Cela va sans dire que ces déclarations ont provoqué un tollé et leurs retombées se font sentir chaque jour. C’est le cas de dire que la candidature de Trump a peut-être mal commencé quoique les sondages en disent autrement. En effet, dans certains sondages Donald Trump est en deuxième place ( et dans un sondage national, il est même en première place) après Jeb Bush en terme de personne favorite pour la présidence du côté des Républicains qui sont toutefois dans leurs petits souliers en face de ce personnage politique inattendu.
"En raison des déclarations désobligeantes récentes de Donald Trump sur les immigrants, NBC met un terme à sa relation d'affaires avec M. Trump. Les concours annuels de Miss USA et Miss Univers, qui font partie d'une entreprise commune entre NBC et Trump, ne seront pas diffusés sur NBC. Et comme M. Trump l'a déjà indiqué, il ne participera pas à (l'émission) The Apprentice", a déclaré NBC Universal dans un communiqué. fin de citation
Univision, le premier réseau de chaînes hispaniques aux Etats-Unis, a annoncé jeudi dernier une mesure similaire, dénonçant des propos"insultants" lors de sa déclaration de candidature à la Maison Blanche le 16 juin dernier à New York. Peu après cette décision, la télévision mexicaine Televisa,  la plus grande chaîne hispanophone au monde a elle aussi annoncé dans un communiqué qu'il lui semblait "inacceptable" de poursuivre ses relations commerciales avec Donald Trump, dont les déclarations ont "offensé tout le peuple mexicain". fin de citation

Donald Trump, un républicain, un personnage singulier qui ne mâche pas ses mots bien des fois, semble oublier que les Etats-unis est un pays d’immigrants.  Ses propos étant perçus comme ayant des connotations anti-immigrantes ne vont pas plaire à beaucoup en général et aux Latinos en particulier, estiment les observateurs.
Ce qui sème l'inquiétude au sein des officiels du Parti républicain quant aux présidentielles américaines de 2016, car ils savent que les hispaniques représentent une portion importante de l’électorat américain.

Par: Herve Gilbert

Vidéo du  milliardaire Donald Trump  annonçant  sa candidature à la présidentielle républicaine  de 2016 le 16 Juin dernier à Trump Tower à New York  . Il a été introduit par sa fille, Ivanka Trump.



Post a Comment