Monday, November 21, 2016

Election américaine: avec qui Trump va-t-il gouverner?

Ces noms circulent déjà dans les médias américains.

Le président élu a rencontré celui qui était l'un des chefs de file du mouvement "tout sauf Trump" l'été dernier, alimentant les spéculations sur l'arrivée du candidat républicain à la présidentielle de 2012 à la tête de la diplomatie américaine.

Mettant de côté leur inimitié, Donald Trump a reçu Mitt Romney et de fait alimenté les spéculations sur l'arrivée du candidat républicain à la présidentielle de 2012 à la tête de la diplomatie américaine. Après une journée de samedi passée à recevoir diverses personnalités, le président élu des Etats-Unis est apparu pour annoncer à la presse que le processus de constitution de son gouvernement se déroulait "vraiment efficacement" et qu'il s'était entretenu avec des gens "très, très talentueux" susceptibles de faire partie de son administration.

Le magnat de l'immobilier a indiqué qu'il pourrait faire des annonces dimanche. Il a notamment dit beaucoup de bien du général de l'US Navy à la retraite James Mattis, 66 ans, qui est pressenti pour le Pentagone, dit-on au sein de l'équipe de transition du président élu. Les deux hommes se sont vus pendant une heure. Prié de dire si James Mattis serait son secrétaire à la Défense, Donald Trump a répondu : "C'est un bon gars, un grand homme." Le futur président et son vice-président, Mike Pence, ont été "très impressionnés" par James Mattis, dit un communiqué de l'équipe du président élu.

"Ils ont eu une conversation extrêmement approfondie sur la sécurité nationale. La discussion a porté sur l'Etat islamique, le Proche-Orient, la Corée du Nord, la Chine, l'Otan et d'autres points chauds dans le monde", lit-on dans le communiqué.


Post a Comment