Friday, January 6, 2017

Extradition de l'ex chef rebel et nouveau sénateur élu de la Grand’Anse


Port-au-Prince, jeudi 5 janvier 2017-

Guy Philippe, le nouveau sénateur élu de la Grand'Anse arrêté et extradé...

Guy Philippe durant sa garde à vue
au DCPJ.                                        
L’ex chef rebel et nouveau sénateur élu  de la Grand’Anse vient d’être extradé  à destination des Etats-Unis à bord d’un avion immatriculé au numéro N5888k. Selon les premiers rapports qui nous sont parvenus, Mr Philippe aurait été arrêté vers les 3 heures de l`après-midi, dans la commune de Pétion-Ville, à sa sortie de l`émission “Haiti Débats” animée par Gary  Pierre-Paul Charles sur la radio Scoop FM..
Mr Philippe revenait du Conseil Electoral Provisoire pour prendre son certificat de validation et participait à une émission radiophonique avec le sénateur Saurel Jacynthe sur la radio Scoop FM . Comme le nouvel élu n’a pas encore prêté serment, il ne bénéficie pas encore d’immunité parlementaire selon certains observateurs.
 Au moment où il s’apprêtait à quitter la radio avec ses agents de sécurité, il a été acclamé par ses partisans, parmi lesquels un policier en infiltration l’a pris en dépourvu et l’a maîtrisé. Les autres policiers ont tiré en l’air pour intimider ses agents de sécurité.
Les auditeurs pouvaient même entendre les détonations en direct sur Scoop FM. Un journaliste de cette station qui a assisté à cette scène a affirmé que cette opération menée conjointement par des membres de BLTS et de DCPJ, a provoqué une panique générale à Pétion Ville.
Selon quelques sources,  Guy Philippe faisait l’objet de deux mandats. Le premier émanant de la justice haïtienne et le second de l’agence des Etats-Unis de lutte contre la drogue (DEA).
Un mandat d’amener aurait été émis contre l’ex commissaire de Delmas dans l’affaire de l’attaque du commissariat des Cayes dans la nuit du 15 au 16 juin 2016.
En Haïti, les réactions sont mitigées après cette arrestation de Guy Philippe. Cette arrestation survient 4 jours avant que le nouvel élu au Sénat de la République soit installé. Si Guy Philippe avait déjà prêté serment comme sénateur il aurait bénéficié d’une immunité empêchant son arrestation .
hg
Autre photos et vidéos du reportage

 
 
 
 


Post a Comment