Wednesday, March 25, 2015

Un Airbus A320 de la compagnie GermanWings s'est écrasé mardi matin dans les Alpes françaises

Version anglaise

Ce modèle d'avion a déjà connu des tragédies.
Un Airbus A320 de la compagnie GermanWings s'est écrasé mardi matin dans les Alpes françaises, près de Barcelonette (Alpes-de-Haute-Provence). IL y avait 150 personnes à bord et, selon les autorités, il n'y aucun survivant.Ce modèle d'avion a déjà connu des tragédies.
.Dans un communiqué, Lufthansa, maison mère de la compagnie GermanWings, a indiqué qu'à ce stade, le crash de l'avion A320 est "un accident". "Toute autre théorie serait spéculation", a encore affirmé le groupe.
L'Espagne va observer trois jours de deuil national, comme l'a annoncé la vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Sainz de Santamaria.
Barack Obama cherche "à confirmer combien d'Américains ont pu être à bord de l'appareil"
"Nos pensées et nos prières vont à nos amis en Europe, notamment aux peuples d'Allemagne et d'Espagne, après le terrible crash" survenu dans les Alpes françaises, a déclaré Barack Obama en préambule à une conférence de presse avec son homologue afghan Ashraf Ghani, en visite à Washington. "Nos équipes sont en contact étroit et nous cherchons à confirmer combien d'Américains ont pu être à bord de l'appareil" qui reliait Barcelone à Düsseldorf, a-t-il ajouté. Le président américain a précisé avoir appelé la chancelière allemande Angela Merkel, et il compte s'entretenir avec le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy.
Ce n'est pas la première fois qu'un A320 s'écrase. Ce mardi 24 mars, un A320 avec 150 personnes à bord s'est crashé dans les Alpes-de-Haute-Provence, avec à son bord 150 personnes, il n'y aurait pas de survivant. Mais par le passé, ce modèle d'avion a déjà été au cœur d'accidents.

En 1988, deux mois après sa mise en service, lors d'un vol de démonstration à Habsheim, près de Mulhouse, l'avion s'écrase dans les arbres. L'accident fait 3 morts et 120 blessés. En cause, une altitude trop basse et une vitesse trop faible, pour la justice c'est une erreur de pilotage.

87 morts, neuf survivants en 1992
Le 20 janvier 1992, Un A320 de la compagnie Airinter s'écrase sur les flancs du Mont-Sainte-Odile, dans les Vosges. La zone est difficile d'accès pour les secours. Ils ne localisent l'épave qu'après plusieurs heures de recherches. 87 personnes périssent dans le crash, il y a neuf survivants. En cause, les pilotes, qui ont entré de mauvaises données dans l'ordinateur de vol.

Un habitant de la région de Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence), manuisier de profession, a vu l'avion de la compagnie Germanwings s'écraser mardi 24 mars. Il travaillait sur un chantier lorsqu'il a vu l'avion "baisser" depuis une crête. Choqué d'avoir appris que 150 personnes sont mortes dans le crash, il se confie à France 2.
"C'est bizarre, parce qu'on n'a pas l'habitude de voir un avion à cette altitude-là, raconte cet habitant de la commune de Prads-Haute-Bléone, non loin du site de crash. J'ai tout de suite compris qu'il allait se crasher." Selon lui, l'avion volait entre 1 500 et 2 000 mètres d'altitude. L'Airbus A320 n'est pas tombé à pic, ajoute-t-il, sans pouvoir dire si l'avion volait plus vite que la normale. "C'est après qu'on réalise que, certainement, ils ne vont pas s'en sortir", souffle-t-il.

 La trajectoire du vol Barcelone-Düsseldorf expliquée en 3D

Des milliers de morceaux de l'avion A320 se trouvent dans la zone de l'accident


Crash site: Pieces of debris, including what appear to be parts of the aircraft's tail fin and a wheel, are seen strewn on the mountainside
Site du crash: morceaux de débris, y compris ce qui semble être des parties de la queue de l'avion et une roue, sont  éparpillés sur la montagne                                                                                                                                                                                   
Wreckage: The registration of the aircraft, which features a German flag, was one of the larger pieces of debris photographed at the site
Épave: L'immatriculation de l'aéronef,  portant l’emblème du drapeau allemand, était l'un des gros morceaux de débris photographiés sur le site de l'accident                                                                                                
A rescue helicopter flies over wreckage of a Germanwings Airbus A320 plane that crashed between the towns of Barcelonnette and Digne in the French Alps. All 150 people on board - including two babies and 16 children from the same German school - died in the crash
Un hélicoptère de sauvetage survole l’épave de l’avion A320 Germanwings Airbus qui s’est écrasé entre les villes de Barcelonne et les Alpes françaises. Toutes les 150 personnes à bord - dont deux bébés et 16 enfants d’une école allemande - sont morts dans l'accident.                                                                                          
Destruction: The distinctive colours of the Germanwings plane are seen in this close-up photo of the destroyed rudder of the aircraft
Les couleurs évidentes allemandes  sont vues dans cette photo en gros plan de la gouverne de direction de l'avion détruit.                                                                                                                                                     
Obliterated: Debris reportedly from the Airbus A320 is seen on the mountainside. Mystery surrounds the final moments of the plassenger plane after air traffic controllers claimed they received no SOS signal despite the jet nosediving 32,000ft in just eight minutes
Les débris l'Airbus A320 sont éparpillés sur la montagne. Le mystère demeure  autour des derniers instants du vol de l’avion après que les  contrôleurs  de l'air ont affirmé  n’avoir pas reçu aucun signal de SOS de l’avion,  malgré la descente rapide de 32,000 pieds en seulement huit minutes                                                               
Crews in the first helicopter to reach the site said they had seen no survivors and reported finding chunks of plane the size of a car
L’équipe  dans le premier hélicoptère ayant atteint le site le site en premier  dit qu'elle n avait vu aucun survivant et declare  trouver des morceaux de l'avion de la taille d'une voiture                                         
About 150 firefighters and mountain police were deployed to the scene, although officials warn it could take days to retrieve any bodies
About 150 firefighters and mountain police were deployed to the scene, although officials warn it could take days to retrieve any bodies
Windows from the Airbus A320, a model of plane known as the 'workhorse of the skies', are clearly visible on this piece of debris 
Windows from the Airbus A320, a model of plane known as the 'workhorse of the skies', are clearly visible on this piece of debris 
Photographs taken of the scene this evening show what appears to be sections of charred aircraft on the mountainside
Photographs taken of the scene this evening show what appears to be sections of charred aircraft on the mountainside

Lire aussi dans la même rubrique :
Post a Comment