Friday, May 23, 2008

La Fête du drapeau haitien à Orlando

05-21-08

Haiti 3'x5' Polyester FlagLa Fête du drapeau haitien à OrlandoHaiti 3'x5' Polyester Flag

18 Mai 2008

Cette année, le 205ème anniversaire du bicolore haitien a connu un éclat particulier au centre de la Floride où diverses manifestations culturelles ont eu lieu respectivement au local du consulat haitien et au parc Eola sis au bas de la ville d'Orlando. Cette commémoration a réveillé un peu le sens civique et patriotique chez les Haitiens de la communauté  Haitienne du centre de la Floride. Grâce aux efforts du consulat haitien et de la Chambre de Commerce, cette célébration a connu un succès colossal qui a attiré une grande couverture des médias locaux. Haiti Connexion Network et  Radio Haiti Connexion y étaient également et vous présentent un mini reportage de l'ambiance.

Le 18 Mai 1803 à l'Arcahaie représente la date où les esclaves haitiens ont adopté le bicolore bleu et rouge contre les armées napoléoniennes mieux équipées de l'époque et qui allaient déboucher un an plus tard à l'indépendance de cette nation haitienne dont la devise est "L'union fait la force"

Audio Image 

Exposition d'une voiture peinte aux couleurs du bicolore haitien.

La commémoration a démarré le  vendredi  16 Mai dans la soirée au local du consulat haitien où un somptueux banquet avait été offert en prélude aux festivités cuturelles qui allaient se dérouler durant toute la journée du 18 Mai au "Park Eola" du bas de la ville d'Orlando.

Orlando, la plus grande ville touristique des Etats-Unis compte environ 32000 Haitiens selon un récent recensement américain. Le créole, la langue maternelle d'Haiti. est la troisième langue la plus parlée après l'anglais et l'espagnol. Plus de quinze mille de nos compatriotes travaillent à Walt Disney World qui représente le plus grand pourvoyeur d'emploi dans le secteur privé de l'Etat de la Floride. Douze mille autres travaillent dans différents "theme parks" (parcs thématiques), hôtels et attractions tels que Universal Studio, Sea World. Plus de milliers sont aussi répartis dans le transport comme Mears Transportation. Plusieurs centaines d'autres se répartissent à travers tous les centres hospitaliers, maisons de retraite, orphelinats etc. 

Le jour du drapeau marquait une révolution culturelle pour la commnuauté haitienne du centre de la Floride, les jeunes comme les vieux se sont exprimés visiblement en affichant le bicolore soit en portant des fanions sur eux, dans leurs voitures ou en s'habillant aux couleurs du bicolore. Le festival au "Park Eola" était plus qu'un événement culturel présentant des aliments musique et arts, c'était aussi une révolution identitaire où chacun exprimait différemment leur civisme pour leur drapeau. On notait une fanfaronnade mêlée aussi à un vacarme assourdissant de certains automobilistes haitiens dans un concert de klaxon autour du "Park Eola" qui attirait l'attention de plus d'un.

Audio Image 

Michel Dorcean, Chairman de la Chambre haitienne de Commerce à Orlando  

C'est le premier festival important sponsorisé par la nouvelle Chambre de Commerce Haitiano-Américaine. Cette initiative  est une symbiose selon Michel Dorcean dans son interview à Radio Haiti Connexion qui nous permettra de vivre avec des avantages pour chacun. "Nous voulons mettre la communauté ensemble", a dit Michel Dorcean. A noter que le chairman de la Chambre de Commerce, est aussi le Président-Fondateur du «Sunshine Funding Company », une compagnie d'octroi d'emprunt-logement qui se concentre à aider les gens à atteindre leurs rêves d'achat de famille.

Cette manifestation culturelle dans le cadre de la fête du drapeau est un stimulant, nous révèle l'un des organisateurs, en vue d'un regroupement effectif de la communauté haitienne qui représente la colonne vertébrale de beaucoup d'hôtels et de parcs thématiques comme Walt Disney World, Universal Studio, Sea World. "Nous sommes une force de contribution au centre de la Floride selon Mr. Dorcéan". "Nous voulons que la Floride Centrale connaisse la richesse de la culture haïtienne" ; un extrait de l'interview sur RHC: Michel Dorcean's Interview

La réussite de cette récréation culturelle a été l'oeuvre d'un vraie équipe nous révélait le consul haitien Laurent Prosper à notre micro, et nous projettons d'organiser d'autres événements decommunauté bientôt.Un extrait de l'interview sur RHC : Laurent Prosper's Interview

Consul of the Republic of Haiti, Honorable Pierre Laurent Prosper

 

 

 

Consul  Laurent Prosper

Dans l'après-midi de cette journée récréative qui déroulait tout au long de la journée,nous avons également noté la prestation remarquable de Jean-Michel Daudier, le  guitariste compositeur  connu pour sa chanson célèbre"lè'm pa wè soley la " ("Quand je ne vois pas le Soleil") qui égayait la foule pendant plus une demi-heure.

 Audio Image 

Jean-Michel Daudier durant sa performance au Parc Eola

Jean-Michel Daudier, cette voix magique qui charriait les revendications populaires  lors de la répression de Baby Doc sur les médias haitiens en 1985, chanson vieille déjà de 22 ans.

Troupe Pensée d'Arts durant une exhibition, Photo Orlando Sentinel

La Troupe Pensée d'Arts, un groupe de performance local, a aussi marqué ce festival au Park Eola à travers des danses chorégraphiques; on notaitaussi legroupe musical Mawon, une bande de fusion. L'événement au Park Eola  regroupait  des haïtiens et des improvisations de toutes sortes, chacun apportait sa note à l'ambiance selon ses inspirations,  des plats de cabrit et de grillot fumaient aussi le spectacle,  une vraie détente culturelle pour une fête de drapeau. Plusieurs autres manfestations culturelles sont prévues au cours de l'année en cours.

 Audio Image

Patrick Noze au Parc Eola, durant l'exposition

Autres faits importants à signaler, l'artiste peintre Patrick Noze a marqué cette journée par l'exposition de plusieurs de ses tableaux à l'huile. Patrick Noze est un peintre réaliste voire hyperréaliste, qui vend ses toiles et réalise sur commande un tableau de vous, ou portrait de votre animal. Un extrait de son interview sur RHC Patrick Noze Interview

La fête du drapeau a représenté Haitice dimanche un peu partout dans la diaspora haitienne, il a retracé l'histoire de ce peuple, La questionqui est adressée à chaque haïtien en particulier est de savoir s'il serait vraiment prêt à mourir pour son drapeau... Alors, allumons de nouveau la devise denotre bicolore « L'Union fait la Force »

Par : Herve Gilbert  hergil55@aol.com

Post a Comment